Categories
Actu digitale

L’affaire a éclaté lorsque plusieurs parents en Angleterre ont découvert que le lien inscrit sur les paquets de biscuits Pat’Patrouille de Lidl renvoyait à un site pornographique. Ce scandale a conduit la chaîne de supermarchés internationale Lidl à retirer ces produits de la vente et à lancer un rappel général. Le nom du fabricant sur le paquet, Appy Kids Co, est devenu le centre de cette controverse, car contre toute attente, le lien vers son site web a été compromis.

Réaction rapide de Lidl

« Dès que ce problème nous a été signalé, nous avons immédiatement ouvert une enquête auprès du fournisseur et retiré le produit de la vente. Par précaution, nous avons également lancé un rappel général », a annoncé Lidl dans un communiqué officiel. Cette réaction rapide démontre la gravité avec laquelle l’entreprise traite la sécurité de ses consommateurs, en particulier celle des enfants.

Origine du problème : le cybersquatting

Après une enquête plus approfondie, il s’est avéré que l’entreprise à l’origine de la fabrication des biscuits, Appy Kids Co, avait fermé ses portes en 2022. Le lien, autrefois légitime, est devenu obsolète et a été repris par des personnes malintentionnées dans une pratique appelée « cybersquatting ».

C’est quoi le cybersquatting ?

Le cybersquatting consiste à enregistrer, vendre ou utiliser un nom de domaine dans le but de tirer profit de la notoriété d’une marque ou d’un nom déjà établi, souvent sans avoir de droits légitimes ou d’activités commerciales liées à ce nom.

Le cybersquatteur, habituellement appelé « squatteur », peut alors soit chercher à vendre le nom de domaine à la marque en question à un prix élevé, soit l’utiliser pour rediriger du trafic vers son propre site web, ou encore pour d’autres usages malveillants tels que la diffusion de publicités trompeuses.


Selon divers rapports, le cybersquatting a été en augmentation constante avec la croissance d’Internet. Par exemple, l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), l’un des organismes internationaux qui gèrent les litiges liés aux noms de domaine, a enregistré un nombre record de 3 693 cas de cybersquatting en 2019, représentant une augmentation de plus de 12 % par rapport à l’année précédente. Ce phénomène persistant témoigne de l’importance croissante de protéger les marques et les noms de domaine dans l’environnement numérique actuel.

Implications techniques et commerciales

Cet incident met en lumière les risques associés aux noms de domaine expirés ou abandonnés. Souvent, ces domaines sont repris pour afficher des publicités ou du contenu inapproprié, exploitant ainsi l’ancienne réputation du site pour générer des revenus. Dans ce cas, il a entraîné un sérieux coup à la réputation de Lidl et a mis en danger ses jeunes consommateurs.

Ce cas souligne également l’importance pour les entreprises de surveiller activement tous les aspects de leurs produits, en particulier lorsque ces produits sont destinés à des publics vulnérables.

Calendar

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Catégories

Recent Comments