Categories
Logiciels & outils

Google s’est toujours appliqué à offrir des informations pertinentes aux utilisateurs. C’est pourquoi, le moteur de recherche a lancé, fin août 2022, une nouvelle mise à jour algorithmique, la « helpful content update ». Elle utilise l’algo sitewide et a pour objectif de favoriser les sites qui postent des contenus utiles pour les internautes. Découvrez le guide pour tout savoir sur Google Helpful Content update.

Google Helpful Content Update, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un algorithme qui a pour objectif d’identifier les contenus qui apportent réellement de l’aide aux utilisateurs (issus des SERP de Google). Ainsi, les sites dont les contenus sont constitués de plusieurs pages inutiles peuvent voir leur visibilité sur le web diminuée.

Grâce à la mise à jour, Google peut ainsi découvrir les pages indispensables aux utilisateurs et qui sont conçues réellement pour des humains. Il peut également distinguer les pages qui ont été spécialement conçues pour les moteurs de recherche.

La mise à jour a été annoncée le 18 août 2022 dans un article, et a été déployée le 25 août. Il faut toutefois compter environ 2 semaines afin qu’il soit complètement opérationnel.

Helpful Content Update, avec un algo sitewide

Google Helpful Content Update

Un algo sitewide est un algo qui s’applique à l’ensemble d’une plateforme web. Google passe ainsi en revue chaque page du site pour voir si le site doit être déclassé dans les SERP, et à quel niveau.

Certains concepteurs de site pensent alors que la solution pour éviter cette rétrogradation est de placer les pages ou les parties du site de mauvaise qualité dans un sous-domaine. Cette solution est à éviter absolument pour les raisons suivantes :

  • Pas de garantie que Google va considérer ces pages comme indépendantes du site ;
  • D’importants bouleversements techniques ;
  • Que des dissimulations sans de réelles disparitions.

Un nouveau signal dans l’algorithme

Selon Google, Helpful Content se présente comme étant un des différents critères de l’algo. Ce qui est également appelé un « ranking signal » dans le SEO anglais.

Le moteur de recherche Google lui préfère parler de « signal » que de sanction ou de pénalité. D’ailleurs, il faut noter que l’on ne peut pas trouver de « pénalité » dans Search Console.

Comment savoir quelles pages sont considérées comme de mauvaise qualité par Google ?

Ranking

Bien évidemment, Google ne peut pas fournir ce type d’information. La pénalité ou l’action manuelle ne sera donc pas signalée dans Google Search Console.

Pour économiser plus de temps, il est conseillé d’effectuer un audit technique SEO sur des plateformes spécialisées (My Ranking metrics, par exemple). Ce type d’analyse va permettre de déterminer sur vous disposer de plusieurs pages à fort indice zombie. Cet indice est ce qui est le plus proche de ce que Google souhaite identifier et qui est accessible à grande échelle.

Quelles sont les thématiques ciblées par le Google Helpful Content ?

L’algorithme de la nouvelle mise à jour de Google Helpful Content concerne l’ensemble des thématiques. Cependant, Google a déclaré que selon ses tests, l’impact concernera surtout les contenus suivants :

  • Éducatifs
  • Arts et loisirs
  • E-commerce
  • Technologie

À noter que ces domaines n’ont pas été particulièrement ciblé, mais la raison pour laquelle ils sont plus visés est qu’ils pourraient être plus nombreux.

Quels sont les signes qu’un site risque une pénalité ?

Voici des critères qui peuvent montrer que votre site propose des stratégies orientées surtout pour les moteurs de recherche, et qui peuvent vous risquer des pénalités :

  • Création de contenus par les bots ou rédaction assistée par l’intelligence artificielle (RAI) afin de proposer un contenu sur plusieurs thèmes.
  • Production de nombreux contenus sur plusieurs thèmes dans l’espoir que certains d’entre eux auront un impact dans les moteurs de recherche.
  • Manque de valeur ajoutée dans les contenus, car vos rédacteurs ont juste résumé des articles sur internet.
  • Création de contenus juste parce qu’ils semblent être dans la tendance et non parce que vous le faites pour votre public.
  • Proposition de contenus qui donnent aux internautes l’impression qu’ils doivent plus explorer pour avoir de meilleures informations sur d’autres contenus.
  • Réalisation de longs textes (avec un tas de mots clés) parce que vous pensez que parmi les critères de Google, il y a un nombre de mots pertinents à atteindre (ce qui n’est pas le cas).
  • Choix d’un domaine de niche sans avoir l’expertise nécessaire, juste parce que vous souhaitez avoir plus de trafic.
  • Proposition d’un contenu qui promet une réponse à une question et qui pourtant n’est pas fiable. En déclarant par exemple la date de sortie d’un film alors que celle-ci n’est pas confirmée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Calendar

juillet 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Catégories

Recent Comments