Categories
Social media

Depuis plus de 6 mois, l’assemblée des sénateurs français a entrepris de scruter minutieusement la stratégie d’influence déployée par la plateforme TikTok. Le 6 juillet précédent, ils ont sommé le gouvernement français de songer à la « mise en suspens de TikTok sur le sol français » si l’entité ne s’exprime pas de manière précise sur la nature de ses liens avec le gouvernement de la Chine. TikTok, titan du monde des médias sociaux, dispose d’un délai courant jusqu’au 1er janvier 2024 pour s’exécuter.

Une mise en suspens pourrait également être envisagée au sein de l’Union européenne !

Leur système de modération ainsi que leur gestion de la restriction d’âge sont également sous le feu des critiques. Le réseau social est blâmé par la commission d’enquête du Sénat pour l’absence de dispositif de contrôle en place, ce qui les rend « responsables de son contenu » et de son rôle dans les vidéos diffusées lors des récentes violences urbaines en France. La commission d’enquête émet l’hypothèse que les contenus publiés « pourraient être biaisés en faveur d’autorités chinoises désireuses de nourrir des troubles susceptibles de ternir l’image de la démocratie. »

André Gattolin, Vice-président de la commission, a exprimé ses doutes concernant la viabilité du modèle économique de TikTok, suggérant que la plateforme semble être moins une entreprise économique et plus une entreprise politique axée sur la collecte de données personnelles.

Le sénateur Claude Malhuret a également souligné que l’opacité de TikTok posait un véritable problème. Selon lui, affirmer la transparence tout en s’implantant en Chine n’est pas une stratégie très crédible.

La proposition de suspension de TikTok en France vient renforcer les propos récents du gouvernement, qui a exprimé le désir de suspendre certaines fonctionnalités des réseaux sociaux en cas de nouvelles violences urbaines et d’émeutes en France.

Au-delà de la potentielle suspension de TikTok, les sénateurs ont également formulé quelques recommandations concernant les réseaux sociaux en général. Ils proposent notamment d’instaurer un « blocage de l’application après 60 minutes d’utilisation » pour les utilisateurs mineurs, afin de lutter contre l’addiction et la désinformation. Ils préconisent aussi que l’interdiction de TikTok sur les appareils professionnels de la fonction publique soit étendue aux employés des opérateurs publics et privés « d’importance vitale ».

Pour l’instant, TikTok n’a pas su répondre aux sénateurs. Afin de les rassurer, le réseau social a annoncé le lancement du projet Clover, visant à stocker les données des utilisateurs européens dans des centres de données locaux. Une initiative qui laisse les législateurs perplexes…

Calendar

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Catégories

Recent Comments